Chauffeur-Livreur

19 de Julho de 2018 | Setores de actividade no Luxemburgo | Emilie di Vincenzo

Un métier offrant de nombreuses perspectives

Le métier de chauffeur-livreur implique, chaque jour, de faire beaucoup de route pour transporter des marchandises d’un point A à un point B.

A l’heure où de plus en plus de personnes commandent sur Internet, les entreprises ont – plus que jamais – besoin de ces compétences afin d’acheminer leurs produits de leurs entrepôts au domicile de leurs clients. En parallèle, les livreurs peuvent aussi travailler avec d’autres professionnels: ils font parfois partie de la chaîne logistique d’industries, de grands magasins ou de société de toutes tailles. Comment devenir chauffeur-livreur? Quelles sont les compétences et qualifications requises?

Les formations utiles

Sur le plan scolaire, il n’est pas forcément indispensable d’avoir suivi un long cursus afin d’occuper un poste de chauffeur-livreur. Toutefois, une parfaite maîtrise de la conduite est requise: on recommande aux jeunes qui souhaitent se diriger vers cette profession de rapidement passer le permis B. Par la suite, en fonction de l’orientation choisie et du type de véhicule à conduire, il sera probablement conseillé ou obligatoire de passer d’autres permis, afin de consolider ses connaissances en conduite.

Même si le futur employé n’est pas amené à conduire des poids lourds, avoir ce permis peut constituer un plus, qui atteste d’une certaine polyvalence et d’une capacité à maîtriser des véhicules de plus grande envergure. Dans le cadre de la formation continue, le professionnel peut, au cours de sa carrière, apprendre de nouvelles pratiques: il existe différents cursus permettant de se spécialiser, à l’image de la formation pour conducteur de véhicules effectuant des transports de marchandises dangereuses.

“D’une façon générale, aucun diplôme n’est obligatoire pour devenir livreur. Mais d’un poste à l’autre, les exigences ne sont pas les mêmes: savoir conduire ne suffit pas toujours! ”

En effet, le livreur est aussi une personne capable d’organiser sa tournée, de répondre à des objectifs de temps sans, pour autant, négliger les règles du Code de la route et les limitations de vitesse. Des formations spécifiques peuvent aider à comprendre toutes les subtilités du métier, pour mieux s’en sortir une fois sur le terrain.

Le livreur est aussi une personne capable d’organiser sa tournée, de répondre à des objectifs de temps sans, pour autant, négliger les règles du Code de la route et les limitations de vitesse.

Que font-ils au quotidien?

Chaque jour, avant de prendre la route, le livreur vérifie l’état du véhicule: il a forcément quelques notions de mécanique et peut, face à des problèmes de petite ampleur, réagir rapidement (changer une roue, recharger une batterie, etc.). Avant de commencer sa tournée, il prend connaissance de toutes les informations et consignes d’expédition du jour. Il veille à ce que le chargement du véhicule soit conforme aux exigences des clients, choisit le trajet le plus adapté et se rend à chaque point. Quand il arrive sur le lieu d’une livraison, il remet les marchandises en mains propres et, le cas échéant, il encaisse le paiement. Il s’occupe aussi de la partie administrative permettant de confirmer que le client a bien reçu le ou les colis, tout en reprenant les colis refusés.

Les livreurs qui travaillent avec les particuliers sont généralement rémunérés par des magasins qui proposent la livraison à domicile (mobilier, électroménager et parfois même hypermarchés). Ils peuvent aussi remettre des colis commandés par les consommateurs sur Internet. Très fréquemment, ils prennent eux-mêmes contact avec les particuliers, dans l’optique de planifier la livraison. Des qualités relationnelles et organisationnelles restent donc indispensables pour être un bon livreur!

Evolutions & perspectives

Aujourd’hui, on peut débuter en tant que chauffeur-livreur avec simplement le permis B, à condition de prouver que l’on est capable d’être à la fois ponctuel, rigoureux, agréable avec les clients et en mesure de bien gérer le stress. Beaucoup de jeunes débutent dans le métier par l’intermédiaire d’un contrat d’apprentissage, puis évoluent ensuite grâce à la promotion interne ou encore à la formation continue.

En effet, même en commençant par une rémunération modeste et de petites responsabilités, il est possible de rapidement évoluer: se spécialiser sur des produits spécifiques à transporter, se lancer dans la conduite de poids lourds ou bus et cars. Enfin, d’autres professionnels se reconvertissent plus tard sur des emplois plus sédentaires dans la manutention, le magasinage ou l’organisation du trafic – avec parfois des responsabilités.

Devant le développement des nouvelles technologies, les livreurs doivent continuellement s’adapter à des enjeux inédits: maîtriser des outils informatiques permettant à chacun d’obtenir des informations en temps réel ou encore d’optimiser leurs tournées.

ofertas de emprego correspondentes
todas as ofertas de emprego correspondentes
artigos correspondentes