Professionnels sur Facebook & Co.

24 septembre 2018 | Carrière & Recherche d'emploi | Nathalie Burg

Les réseaux sociaux comme outils d’aide à la recherche d’emploi

Souvent, on a tendance à embellir la vérité dans sa lettre de motivation afin d’être plus convaincant. Néanmoins, il faut être conscient que certaines informations sur le CV ne correspondent souvent pas aux données nous concernant sur les réseaux sociaux. Les personnes en recherche d’emploi devraient faire attention à ce qu’Internet révèle sur eux. En effet, pour les futurs employeurs, il est facile de recherche un candidat sur Google ; et la plupart des recruteurs le font. Des photos qui laissent entrevoir un abus d’alcool ou de drogues sont à éviter absolument, tout comme parler mal de ses anciens collègues.

Effacer son compte Facebook, Twitter ou Instagram n’est pas forcément la solution : de nombreux employeurs les utilisent souvent pour s’informer davantage sur la personne et pour mieux évaluer si elle pourrait bien s’intégrer dans l’équipe. De plus, de nombreux candidats sont aujourd’hui repérés par les recruteurs grâce à Facebook & Co. et vice versa.

Pour les futurs employeurs, il est facile de recherche un candidat sur Google ; et la plupart des recruteurs le font.

Faire attention aux éléments suivants :

« Nettoyer » le profil, respecter la politique de confidentialité.

Toutes les informations sur la formation et l’expérience professionnelle doivent être cohérentes.

Visiter les pages du potentiel employeur, éventuellement s’y abonner afin de montrer de l’intérêt.

Rendre son profil le plus professionnel possible, les futurs employeurs vont certainement l’examiner.

Prendre part aux discussions sans être pour autant péjoratif.

En règle générale, il est conseillé de se mettre à la place du recruteur et de se demander quel effet telle photo ou telle publication aurait sur ce dernier avant de la publier.

offres d’emploi correspondants
tous les offres d’emploi correspondants
articles correspondats