Faire ou ne pas faire

6 juillet 2018 | Carrière & Recherche d'emploi |

Que doit-on éviter lors d’une recherche d’emploi?

Lors des diverses procédures de recherche d’emploi, il peut parfois être difficile de conserver une vue d’ensemble. Sur certains points, il est cependant bénéfique de la conserver dans un coin de sa tête.

Une configuration positive est généralement essentielle. Cela implique une bonne dose d’amour propre et de confiance en soi. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas partir du principe que l’on n’a aucune chance dès le début. Plus on agit, moins on se freine dans son approche et plus on augmente ses chances sur le marché du travail. Il ne faut pas non plus avoir peur des recruteurs : ce sont tout simplement des personnes comme les autres. Personne n’a jamais été mordu pendant un entretien d’embauche !

Parfois, on lit une offre d’emploi et on se dit : « Ils ne voudront jamais m’embaucher, je ne possède pas la moitié des compétences requises ! ». On peut cependant répondre avec confiance à une annonce lorsque l’on réunit au moins la moitié des compétences. Il est préférable de se concentrer sur ce que l’on sait faire et de l’évoquer de manière concrète dans sa lettre de motivation ou lors de son entretien d’embauche, sans exagérer ni mentir.

Se présenter mal préparé ou absolument pas préparé à un entretien d’embauche témoigne précisément d’une chose : un manque de préparation. Plus on passe d’entretiens, plus on se sent à l’aise et sûr de soi dans ce genre de situation. Il en résulte un niveau de stress inférieur et l’on semble alors plus compétent à son interlocuteur.

Sourire n’est pas synonyme de manque de professionnalisme. L’entretien d’embauche reste une activité humaine. Si l’on agit comme un robot, le manque de chaleur humaine se fera rapidement ressentir.

offres d’emploi correspondants
tous les offres d’emploi correspondants
articles correspondats