Les Fôtes d'ortograf, ces pas bien!

9 mai 2018 | CV | Christopher Arimont

S'exprimer correctement fait toute la différence.

Il arrive à tout le monde de faire des fautes d’orthographe. La fatigue, le stress, une petite inattention dans le feu de l'action ou une faute de frappe qui se glisse dans le texte ... Cela n'a pas d'incidence dramatique sur la vie.

Par contre, dans un CV, une lettre de motivation ou toute communication écrite avec un employeur potentiel, les fautes d'orthographe font tache.

Mais est-ce pénalisant au point que la candidature soit écartée d'office?

A priori oui. Mais tout dépend du métier, du degré d’exigence du recruteur et des fautes commises. Certaines sont plus excusables que d'autres. Les fautes de frappe dans un mail ou SMS en font partie. Par contre, des énormes fautes de conjugaison sautent directement aux yeux et passent nettement moins bien auprès des recruteurs.

Le fait est que les fautes ne sont pas professionnelles, surtout dans un CV et une lettre de motivation, car cela peut témoigner d'un manque de rigueur pour beaucoup de recruteurs. Si un ou une candidat/e n'est pas rigoureux/se dans son premier contact avec l'entreprise, ne le sera-t-il ou elle pas non plus dans son travail? Lors de l'entretien d'embauche, certaines entreprises soumettent les candidats à un test d'écriture.

Alors, comment éviter ces fautes? La relecture est la clé de voûte. Mieux vaut relire ses textes à plusieurs reprises (même par quelqu'un d'autre, car il arrive que l'on ne voie pas ses propres fautes), avec un intervalle suffisant entre chacune et la tête reposée. A l'ère d'internet, l'accès à des sites comme larousse.fr, bescherelle.com, reverso.net ou duden.de (pour l'allemand) est également immédiat. Des ressources inouïes qui ne demandent qu'à être puisées.

offres d’emploi correspondants
tous les offres d’emploi correspondants
articles correspondats